VOL D’ELECTRICITE : Comment le Groupe futurs média s’alimente frauduleusement !

Alors que la plainte de Origines SA contre la Tfm n’a même pas encore abouti, le Groupe
futurs média baigne à nouveau dans un scandale. Cette fois-ci, il s’agit de vol d’électricité.

En effet, lors d’un contrôle le 24 juin dernier à la villa Océan Almadies sise à la corniche appartenant à Gfm, Senelec constate que son «client dispose de deux coffrets comptage ; l’un de catégorie Up2 sans compteur (abonnement en instance). Et l’autre de catégorie Gp avec un compteur branché de marque Clou n°35001351». Par conséquent, note la Société nationale d’électricité, «le client est alimenté en courant par le compteur Gp qui enregistre les consommations sur deux phases au lieu des trois normalement. L’alimentation du compteur Gp passe par le coffret Up2. Une situation qui cause un grand préjudice à la Senelec.
C’est pour cette raison, et «pour la sauvegarde de ses droits et intérêts, et pour éviter toutes contestations éventuelles», un cabinet d’huissier a été commis pour se rendre à la villa indiquée. Après vérifications, le constat est édifiant : d’abord, «le comptage Up2
contient un TI non branché (pas de comptage fonctionnel dans le coffret), les connexions vers le compteur Gp ont été faites par le biais de connecteurs.
Ensuite, «la phase N° 2 est branchée directement sur le réseau électrique et ne passe pas par le compteur». Enfin, «l’essentiel des consommations du client (environ les 2 tiers) passe par cette phase n° 2 branchée directement».

Le technicien du client joint au téléphone par le cabinet, affirme que le «branchement est du fait de l’équipe de dépannage de la Senelec». Ce qui s’est avéré inexact après vérification, assure le cabinet commis par Senelec. Et de préciser : «Il a été retenu que le client a fait un branchement direct sur une phase de manière délibérée». Avant d’ajouter : «nous avons procédé à la pose de Scelles sur le coffret Up2, ainsi que sur le compteur Gp. Ceci pour empêcher une nouvelle ouverture».

Babacar Dione

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *