Bienvenue à la « boutique » d’Al Ngourane, où l’on recharge son portable grâce au soleil

 
Parmi les grands programmes du gouvernement, l’accès à l’électricité pour tous, prévu d’ici 2025. Aujourd’hui, 58% de la population vivant en zone rurale n’a pas accès à cette énergie. En attendant, pour recharger téléphones portables ou ordinateurs, certains ont trouvé une alternative pratique. Reportage de notre correspondante au Sénégal, Charlotte Idrac, dans le village d’ Al Ngourane, à 35 km au nord de Saint Louis, proche de la frontière avec la Mauritanie.
 
Bienvenue à la « boutique » d’Al Ngourane, localité de près de 400 habitants. Un kiosque en métal, six panneaux solaires sur le toit. À l’intérieur : environ 25 prises et autant de téléphones portables en charge. La charge d’un téléphone coûte 50 FCFA, moins de 10 centimes d’euros. L’idée a été lancée il y a quelques mois par Babacar Fall, originaire d’Al Ngourane. Le projet, soutenu par la coopération allemande, a coûté au total environ 3,5 millions de francs CFA, soit environ 5 300 euros. Et cela a changé la vie des habitants !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *