Littérature : Les 17 ouvrages africains qu’il faut lire (au moins) une fois dans sa vie

La littérature Africaine recèle de véritables chefs-d’œuvre, considérés comme des prouesses littéraires. Parmi les multitudes d’oeuvres littéraires, nous avons décidé de partager avec vous, la liste de 17 d’entre elles, qu’il faudra lire, au moins une fois dans la vie.

Ces 17 livres sont principalement des classiques, élevés au Panthéon de la Littérature Africaine.

1. L’Étrange destin de Wangrin (1973)


Cette œuvre de Amadou Hampaté Bah, à été primée Grand Prix Littéraire d’Afrique Noire, en 1974. C’est l’histoire de Wangrin, un personnage rusé et sans scrupules. Pour s’enrichir, il ne recul devant rien, ni personne.

2.. Batouala


Cette œuvre de l’antillais René Maran a été le premier roman noir en France, écrit par un noir. Publié en 1921, cet ouvrage a remporté le Prix Goncourt, la même année.

3. Une vie de Boy (1956)


Ce roman autobiographique, est l’oeuvre du Camerounais Ferdinand Oyono. C’est une œuvre satirique, qui dépeint l’infantilisation des hommes noirs, par des Blancs, pendant la colonisation.

4. Le fils d’Agathe moudio (1965)


Ce roman de Francis Bebey traduit la difficile assimilation qui découle du contact de la culture Africaine et occidentale; deux cultures diamétralement opposées

5. Trois prétendants un mari (1960)


Cette pièce théâtrale, est l’oeuvre d’un autre Camerounais, Guillaume Oyono MBia. Par cette oeuvre, il a remporté un énorme succès et reçu le prix El Hadj Ahmadou Ahidjo en 1970.

6. Une si longue lettre (1979)


Ce roman est assurément l’un des romans épistolaires les plus connus, parmi les classiques de la littérature africaine. Cette oeuvre doit son sa création, à la Sénégalaise, Mariama Bâ

7.Ville cruelle (1954)


C’est une oeuvre de l’crivain Mongo Beti, sous le pseudonyme « Eza Boto ». Cette fiction est très critique sur la période coloniale. Elle traite particulièrement des sujets comme le viol, la cruauté l’exploitation, pendant la colonisation

8. Cahier d’un retour au pays natal


Aimé Césaire en est l’auteur. Parue en 1939, cette oeuvre littéraire est la première œuvre poétique publiée par un africain. C’est dans cette oeuvre qu’a été utilisé pour la première fois, le terme « NÉGRITUDE  »

9. L’aventure ambigüe (1954)


De l’auteur Cheikh Hamidou Kane, cette oeuvre révèle l’histoire de Samba Diallo, à la croisée de civilisations différentes, représentées à travers l’école coranique et l’école occidentale.

10. Le monde s’effondre (1958)


C’est un roman du célèbre écrivain Nigérian, Chinua Achebe. À travers le personnage de Okonkwo, l’auteur révèle comment l’arrivée de la culture occidentale a dépouillée la tradition africaine et ses hommes, de leurs valeurs ancestrales.

11. L’enfant Noir (1953)

L’auteur, Camara Laye raconte dans cette oeuvre, sa vie, de ses 5 ans à son départ pour les études en Europe. Ce roman a reçu le prix Charles Veillon en 1954 et aussi, inspiré le film Eponyme en 1995.

12. Les soleils des indépendances (1968)


Cet ouvrage de l’ivoirien Ahmadou Kourouma, relate l’histoire du grand et riche commerçant Fama, ruiné à l’orée des indépendances.

13. Soundjata ou l’épopée mandingue (1960)


Cette oeuvre qui a inspiré de grands artistes comme Tiken Jah Fakoly, est écrite par le professeur et historien Guinéen, Djibril Tamsir Niane. Dans cet ouvrage, l’histoire épique de l’empire du Mali, est mise en exergue, à travers Soundjata Keïta.

14. Le pleurer-rire (1982)


La célèbre production du Congolais, Henri Lopes raconte l’histoire du dictateur Bwakamabe Na Sakkade, qui accède au pouvoir par la force.

15. Chaka (1925)

Thomas Mofolo en est l’auteur. Ce roman, nous plonge au coeur de la culture zulu, avec l’histoire du roi zulu, Chaka.

16. Climbié


Paru en 1956, ce roman de Bernard Abou Koffi Binlin Dadié est considéré comme le premier roman ivoirien. C’est une oeuvre autobiographique, qui retrace le parcours personnel de son auteur.

17. Chants d’ombre ( 1945)


Considéré comme l’un des plus grands poètes d’Afrique noire et l’un des pionniers du mouvement « Négritude », Léopold Sedar Senghor a marqué le monde de la littérature, à travers son premier recueil de poèmes. Dans ce recueil de poèmes, il développe plusieurs aspects de la culture africaine et sa fierté culturelle d’appartenir à cette culture.

Notons qu’il existe encore des dizaines, voire des centaines d’oeuvres littéraires africaines, qui sont considérés comme de grands classiques, à lire. N’hésitez pas à mentionner celles qui vous ont marqué, en commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *