La Nuit d’Al-Qadr : Sens ésotérique et Jour exact démontré (Par Dr Mbaye Diouf

Louange à ALLAH, Seigneur des univers. Que les plus parfaites des prières de l’Essence Sublime soient sur Son Attribut, Son miroir, Son serviteur et messager, l’éclat qui a illuminé les ténèbres de Sa Nuit, Muhammad (Paix et bénédiction sur lui). 

« Et qui te dira ce qu’est la Nuit d’Al-Qadr ? » (Sourate 97 :2)

L’Histoire de la Nuit d’Al-Qadr (ou Nuit de la Destinée, du Décret, des Décisions, de la Valeur et de la Mesure…) commence par une question qui interpelle tout croyant qui espère trouver, quand il est recommandé de chercher. A l’instar du nombre exact des gens de la Caverne, ALLAH et Son Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) a dissimulé cette Nuit aux yeux des hommes pour les inciter à la recherche et à la vigilance vis-à-vis de Ses merveilles.

Par définitions :

  • Elle est la Nuit de la Descente du Verbe Divin ; « Nous l’avons certes, fait descendre pendant la Nuit d’Al-Qadr. » (Sourate 97 :1)
  • Elle est la Nuit du Décret, la Nuit durant laquelle tout a été Décidé ; « H’a, Mim. Par le Livre explicite. Nous l’avons fait descendre en une Nuit bénie, Nous sommes en Vérité Celui qui avertit, (Nuit) durant laquelle est décidé tout ordre sage, c’est là un commandement venant de Nous… » (Sourate 44 :1-6)

Située la Nuit du Destin dans le temps équivaut à déterminer l’Instant précis du Commandement et de l’Ordre Divin, ce qui est impossible à notre niveau. Rappelons  qu’en Dieu, la Parole est Synonyme de Commandement (Al Amr) et de Décision; « Quand Nous voulons une chose, Notre seule Parole est : ‘Sois’. Et, elle est. » (Coran 16 : 40) ; « Et Notre ordre est une Seule (Parole), (il est prompt) comme un clin d’œil. » (Coran 54 : 50)

Ces passages Coraniques prouvent que cette Nuit d’Al-Qadr transcende toute détermination dans le temps. Cheikh Ahmad at-Tijâny (Qu’Allah sanctifie son précieux secret) a dit : « Le Verbe ‘Sois’ est issu de la Réalité Absolue, dans la préexistence, sans avoir ni antériorité ni être lié à un temps ni à un espace. » (Jawaahirul maa’ni)

En réalité, la Descente du Verbe est synonyme de Réalisation de Sa Parole, l’Attribut Elevé de la Divinité s’Est descendu pour Se faire Connaitre, Se faire Adorer et Se faire Apprécier : « J’étais un Trésor, Je n’étais pas connu, J’ai voulu Me faire connaitre. J’ai créé les créatures afin d’être connu… » Cette Descente peut être comprise comme l’Instant d’apparition de Ses Noms et de Ses Attributs, de déploiement de Sa Miséricorde et d’existentiation des créatures. Cette Descente indique subtilement la Prière d’ALLAH sur son Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) ; « Certes Dieu et Ses anges prient sur le Prophète ;… » (Coran 33 : 56) Cette Prière étant la Prosternation prééternel de l’Esprit ainsi que les  Anges sur l’Archétype Muhammadien. « Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre. » (Sourate 97 :4) 

Véritablement, c’est une Nuit Absolue qui englobe notre existence, notre espace et notre temps. Cette réalité confirme que, toute nuit peut être symboliquement considérée comme celle d’Al-Qadr si et seulement si sa dimension est connue et vécue, en se conformant aux pratiques qui y sont liées. Néanmoins, le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) par sagesse, a bien défini, dans l’année et durant le mois de Ramadan, une nuit unique reflétant parfaitement les réalités de cette Nuit Absolue du Décret ; et s’il a utilisé l’impératif « Recherchez-la ! », c’est parce qu’il y a une possibilité de retrouver cette nuit particulière dans les plis et replis du temps.

Ainsi, pour la retrouver, il faut tout d’abord déterminer le moment précis de la Descente dans le temps. D’après Abu Hureira (Qu’ALLAH l’agrée), le Messager d’ALLAH (Paix et Bénédictions sur lui) a dit : « Dieu, Exalté et Béni soit-Il, descend chaque nuit au ciel du bas monde, vers le dernier tiers de la nuit et dit : « Quiconque M’invoque, Je l’exaucerai, quiconque Me demande, Je lui donnerai et quiconque sollicite Mon pardon, Je le lui accorderai. » (Rapporté dans Sahih Al-Boukhari)

Le déplacement dans le langage humain est impossible en DIEU, puis qu’Il Est l’Immense, l’Omniprésent, Celui qui cerne toute chose, l’espace et le temps s’annulent en Lui. Revoyez alors le sens de Sa Descente !

Dieu a choisi le ‘3’ pour s’y manifester ! Il a choisi de descendre la 3ème partie de la Nuit. Sachez que la Descente a lieu durant la 3ème partie, ni durant la 1ère, ni durant la 2ème. Retenez le ‘3’ ! Dieu a choisi le ‘3’ !

Vous verrez que si le mois de Ramadan était de 3 jours, ces jours seraient départagés en 3 parties et si on devrait chercher le jour de la Descente, on dirait sans se tromper que c’est le 3ème jour. D’après Abu Hureira (Qu’ALLAH l’agrée), le Messager d’ALLAH (Paix et Bénédictions sur lui) a dit : « ALLAH est Unique et Il aime le nombre impair. » (Rapporté dans Sahih AlBoukhari)  Dans l’ancien testament, cette Descente a été mentionnée et ceux qui savent l’ont témoigné. « Qu’ils soient prêts pour le 3ème jour ; car le 3ème jour l’Éternel descendra, aux yeux de tout le peuple, sur la montagne de Sinaï. » (Exode 19 :11)

Admettons que le mois de Ramadan est de 30 jours. Ces 30 jours sont départagés en 3 parties : la 1ère partie (10 jours), la 2ème partie (10 jours), la 3ème partie (10 jours). Si on doit rechercher la Descente durant le mois de Ramadan,  cette recherche devrait se faire durant les 10 derniers jours. Ceci est confirmé par le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) : Ibn Abbas (Qu’ALLAH l’agrée) a rapporté que le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) a dit : « Recherchez-la, pendant les dix dernières nuits du (mois) de Ramadan, la Nuit du Destin. Elle peut être la neuvième, la septième ou la cinquième. » (Rapporté dans Sahih Al-Boukhari)

D’après Abou Sa’id Al-Khoudri (Qu’ALLAH l’agrée), l’envoyé d’ALLAH (Paix et Bénédictions sur lui) a dit : « Recherchez-la dans les nuits impaires de la dernière décade. Je me suis vu en me prosternant dans la boue et l’eau. » (Rapporté dans Sahih Mouslim)

LEQUEL PARMI CES 10 DERNIERS JOURS ?

Appliquons la même méthode, divisons par ‘3’ et choisissons la 3ème partie, DIEU a choisi la 3ème !

Si nous divisons 10 en 3 parties. Nous verrons que la 1ère partie est de 3,3333333333, la 2ème partie 3,3333333333 et la 3ème partie 3,3333333333 jours. Par application, nous devons rechercher la Descente durant les 3,3333333333 derniers jours du mois. Nous cherchons un jour, donc un nombre entier naturel alors qu’on se retrouve avec un nombre décimal, faut-il continuer ? Oui ! Nous pouvons en déduire que la Descente a lieu quelque part dans les 4 derniers jours, alors recherchons-la dans le 27ème28ème29ème et le 30ème. Rappelons que cette nuit particulière ne se trouve que dans les jours impairs, donc le 27ème ou le 29ème.

A partir de ce résultat, la méthode de la division en 3 parties ne peut plus être appliquée. Toutefois, retenons qu’ALLAH a choisi le ‘3’ ! Une question logique se pose : Où se cache le ‘3’ dans ces deux jours ? Le nombre se cache en s’additionnant ou se multipliant sur lui-même. Si on veut le démasquer, on simplifie en divisant par ce même nombre. La simplification, c’est de trouver le plus petit nombre entier possible, ici, on cherche le nombre ‘3’.

Cherchons le ‘3’ dans le ‘29’ !

29/3 = 9,6666666667, nous trouvons un nombre décimal, alors qu’on cherche le nombre entier ‘3’. On en déduit que ‘3’ ne se cache pas dans ‘29’.

Cherchons le ‘3’ dans le ‘27’ !

27/3 = 9, ‘9’ est un nombre entier mais n’est pas le plus simple, divisons encore par ‘3’.

9/3 = 3 ; Le nombre s’est révélé ! Il portait l’habit du ‘27’ mais son Essence est bien ‘3’ ! 

Le 27ème jour symbolise donc le 3ème Jour pour ceux qui se rappellent des Jours d’ALLAH.

27 = 3*3*3 ou 3+3+3+3+3+3+3+3+3. Aucun autre nombre parmi les 10 derniers jours ne peut s’écrire de cette manière. Louange à ALLAH ! La Descente a lieu durant la 3ème partie du mois de Ramadan, durant le 27ème Jour et durant la 3ème partie de la Nuit. 

Gloire à Celui qui dans Sa Parfaite Unicité se manifeste par ‘3’ ! Le nombre ‘3’ est l’Eternel Diviseur, la Voie qui mène vers l’Unité !

Ce résultat vient confirmer les propos du fervent compagnon du Prophète (Paix et Bénédictions sur lui), Ibn Abass (Qu’ALLAH l’agrée), qui avait déclaré que cette Nuit cachée aux yeux des hommes se trouve au 27ème jour du mois de Ramadan en se basant sur un calcul fait à partir de 3*9 = 27 (‘3’ représente le nombre de fois que le groupe de mot «Laylat Al-Qadr » est énoncé dans le Coran, le ‘9’ représente le nombre de lettres qui le compose en phonétique Arabe).

Ce résultat confirme la thèse de Oubai Ben Ka’b (Qu’ALLAH l’agrée) qui avait dit : « Par ALLAH ! Je connais bien la date exacte de la Nuit du Destin. C’est juste la nuit que l’envoyé d’ALLAH (Paix et Bénédictions sur lui) nous a ordonné d’y veiller en priant. Elle tombe au 27ème jour (du mois de Ramadan). » (Rapporté dans Sahih Mouslim)   

Ce résultat confirme les pratiques du Maitre de la voie parfaitement droite, Cheikh Ahmad at-Tijâny (Qu’ALLAH l’agrée) ainsi que son vicaire, le détenteur de son Grand secret, Cheikh Ibrahima Niass (Qu’ALLAH l’agrée), qui avaient déjà vu la Nuit du Destin en ce 27ème jour du mois de Ramadan.

D’après Abu Hureira (Qu’ALLAH l’agrée), le Messager d’ALLAH (Paix et Bénédictions sur lui) a dit : « Aura ses fautes commises pardonnées celui qui veille la nuit d’Al-Qadr (tout en priant) et en espérant avec foi (le pardon). »

Gloire à ALLAH !

Par Dr Mbaye DIOUF

Administrateur du Journal de la FAYDA TIDJANNIYA (https://dioufmbaye.academia.edu/research)

Entomologiste LEVP-UCAD


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *